Prévenir les risques de pollution électromagnétique

Les réseaux souterrains et aériens de transport et de distribution d’électricité et les antennes relais de téléphonie mobile émettent un rayonnement électromagnétique. Certaines personnes très sensibles à ces ondes peuvent en souffrir gravement. Même si leurs effets sanitaires sur le reste de la population restent controversés, il est nécessaire d’appliquer le principe de précaution et de limiter si possible leur exposition.

Les seuils de protections fondés sur les effets biologiques des rayonnements électromagnétiques limitent l’exposition du public et des professionnels aux champs basses fréquences et aux radiofréquences mais ne suffisent pas à protéger la santé publique.

Les développements technologiques, la multiplication des infrastructures, l’apparition éventuelle d’un quatrième opérateur mobile virtuel sur le marché belge et l’évolution vers la 5G vont encore accroître la pollution électromagnétique.

À l’échelle de son territoire, et en tant que niveau de pouvoir intermédiaire entre les communes généralement démunies face à ces situations et la Région wallonne, nous pensons que la Province a un rôle à jouer. Dans les environnements les plus urbanisés et peuplés où les mesures montrent des niveaux d’émissions particulièrement élevés, nous proposons que la Province étudie la possibilité de participer au développement d’actions visant à réduire le niveau de ces émissions, en priorité dans les lieux où sont amenés à séjourner des enfants. Certaines techniques mâtures ou en développement (fibre optique…), le recours préférentiel au câblage informatique, le déplacement d’équipements (transformateurs…) sont quelques-unes des voies possibles.

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Prévenir les risques de pollution électromagnétique

Posté le 25 septembre 2018, par Pierre

Bonjour,

Si je partage pleinement vos préoccupations relatives à la pollution électromagnétique et soutient votre volonté d’application du principe de précaution ; je ne comprends pas en quoi l’ « l’apparition […] d’un quatrième opérateur mobile virtuel » aurait un quelconque effet dans ce domaine.

Vous parlez bien d’un « MVNO » (Mobile Virtual Network Operator), un opérateur virtuel comme son nom l’indique ? Un opérateur qui utilise l’infrastructure déjà existante d’autres opérateurs physiques. Si c’est le cas, aucun nouvel équipement (radio) ne sera déployé ; de nouveaux utilisateurs de technologies sans fil ne vont pas apparaître spontanément (ils migreront depuis leur ancien opérateur).

En quoi l’apparition d’un tel acteur aurait une quelconque influence sur la pollution électromagnétique ?

Pierre