Rendre la ville beaucoup plus accueillante aux piétons

Le piéton est un usager essentiel de la ville et des espaces publics qui revendique peu. En dehors des places et des parcs qui lui sont exclusivement réservés, le piéton est souvent cantonné aux espaces résiduels d’une ville qui pendant des décennies à organisé ses flux de personnes autour de la voiture (beaucoup) et des transports en commun motorisés (moins).

Le renouveau de Liège, et de sa périphérie, implique ipso facto le retour d’une mobilité plus « douce » et plus aisée. Rendre la ville aux piétons est un enjeu majeur pour atteindre son objectif principal : promouvoir l’accessibilité pour tous.

Les piétons, au nombre desquels tous les habitants de la ville, ont aussi droit au confort et à la sécurité via la réservation d’espaces suffisants et d’itinéraires performants.

La marche présente aussi des avantages pour la collectivité  : elle constitue un mode de locomotion sans émissions polluantes, ni consommation d’énergies fossiles, ni nuisances sonores. Outre le plaisir personnel qu’elle apporte, elle procure des occasions de socialisation, apporte de la convivialité aux espaces, favorise les échanges économiques et… les rencontres dues au hasard. Dans une ville de taille moyenne comme Liège, elle est compétitive par rapport à la voiture et a donc toute sa place. La marche est finalement un prérequis pour une mobilité durable.
VEGA propose de rendre la ville plus agréable et accueillante aux piétons et aux cyclistes. Pollution, tourisme, économie, accessibilité… : Liège a tout à gagner à réhabiliter les espaces et y consacrer une juste place à ces usagers.

VEGA propose d’inscrire cette mutation profonde dans un schéma de développement couvrant 20 ans, soit un peu plus de 3 législatures communales, en lieu et place des évolutions locales et souvent opportunistes, et donc aléatoires, telles qu’on les observe aujourd’hui. En accord avec les politiques en matière de TEC, d’infrastructures cyclables, de stationnement et de partage des moyens de transport, VEGA défend l’idée d’une réappropriation progressive d’une partie des espaces (im)mobilisés par les voitures, en mouvement et à l’arrêt, au profit de la vie en ville et dans les quartiers, des activités sociales et des usages collectifs, des espaces de détente et des initiatives culturelles, des coins de nature et des cheminements piétons.

Ces espaces seront désignés sur base de leur potentiel notamment en matière de transit entre et au sein des quartiers. Ce plan se traduira aussi par l’extension du réseau piétonnier, au centre et en périphérie, et proposera aux Liégeois des circuits de promenade mais aussi des axes de déplacement vers les lieux de vie et de travail.

Comme pour le vélo, VEGA propose de changer de logique : passer de la tolérance du piéton dans l’espace public à son invitation en ces lieux, ne plus le protéger mais bien le choyer !

VEGA continuera de se battre afin d’améliorer :
-  l’accessibilité aux usagers faibles, PMR, poussettes et seniors ;
-  l’établissement de la continuité des itinéraires piétons  ;
-  l’élargissement des trottoirs ;
-  la limitation à 30 km/h dans les voiries locales ;
-  la signalisation routière.

Tous les aménagements en faveur des piétons seront pensés de manière à ce qu’ils soient conviviaux et accessibles à tous (personnes âgées, poussettes, chaises roulantes…), mais également accueillants et sûrs pour les femmes.

Enfin, nous proposons d’établir une carte piétonne reprenant les itinéraires et les espaces réservés aux piétons et usagers doux.

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.