Entretien trimestriel du tunnel de Cointe : l’envahissement de la ville par les camions n’est pas une fatalité

Question écrite

Monsieur le bourgmestre,

Chaque trimestre, les tunnels autoroutiers entre Avroy et Angleur sont fermés pour entretien pendant plusieurs nuits consécutives (c’est le cas actuellement).

Le trafic est alors renvoyé vers la ville. Et c’est par centaines, chaque nuit, que les camions envahissent les artères urbaines de Liège, notamment le Quai des Ardennes, le Pont de Fragnée, les quais de Meuse ou les quais de la Dérivation, avec toutes les nuisances et tous les risques que cela représente pour les habitants, notamment en période estivale où ces camions sont amenés à côtoyer de nombreux usagers des modes doux. Le décès récent d’un cycliste, sous les roues d’un camion en transit, au carrefour du Pont de Fétinne et du Quai des Ardennes nous rappelle que ce risque est malheureusement très concret.

Je m’interroge dès lors : sommes-nous contraints de supporter ce transit nuisible et dangereux ? Ne pouvez-vous prendre un arrêté de police obligeant les camions à stationner sur les aires d’autoroute en amont de l’A602, de part et d’autre des tunnels, lorsque celle-ci est fermée pour entretien ? Concrètement, cela amènerait simplement la plupart des camions à adapter leur itinéraire, par exemple en passant par Namur — là où ils préfèrent aujourd’hui mettre en danger les habitants de la ville plutôt que de perdre une dizaine de minutes (dans le cas d’un trajet entre Luxembourg et Hasselt, par exemple) en optant pour un itinéraire bis.

En l’attente de vous lire, je vous adresse, Monsieur le bourgmestre, mes salutations distinguées.

François Schreuer
Conseiller communal

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Entretien trimestriel du tunnel de Cointe : l’envahissement de la ville par les camions n’est pas une fatalité

Posté le 5 juin 2019, par renard Beatrice

Couteux,Bruyant, dangereux.
A quand des travaux respectueux de l’environnement.