Utiliser l’eau de pluie

La « rareté » actuelle de l’eau de bonne qualité n’est pas une fatalité. En engageant une politique de valorisation des eaux usées avec une gestion correcte de la biomasse, la pénurie que nous connaissons actuellement se résorbera progressivement. Ceci dépend de la politique régionale de l’eau ainsi que des intercommunales.

En attendant une législation réellement respectueuse de l’environnement, la promotion de l’usage de l’eau de pluie est une piste intéressante pour soulager la pénurie. Elle pourrait aussi s’inscrire dans une politique d’approvisionnement en eau potable de haute qualité.

L’eau de pluie peut couvrir une proportion importante de la consommation des ménages et son stockage peut jouer un rôle de tampon en cas de fortes pluies (tout comme les toitures végétales), ce qui permet de soulager les égouts.

De manière générale, la majorité des ménages ne connaît pas les possibilités offertes par la valorisation des eaux pluviales. Pourtant, beaucoup de maisons ouvrières liégeoises, construites au début du siècle passé, sont munies d’une citerne à eau de pluie dont l’utilisation a généralement été abandonnée au fil du temps. Nous pensons qu’il y a là un potentiel important inexploité mais nous savons qu’il n’est pas toujours facile de concrétiser la réhabilitation d’une ancienne citerne, tout comme d’envisager le placement d’une citerne neuve.

Une mesure proposée est l’instauration d’une prime pour l’installation d’une citerne à eau de pluie. Une telle prime a été mise en place au niveau communal au printemps 2009, puis modifiée en 2011 pour y ajouter la condition d’y aménager un volume tampon. Il s’agit de prévoir une évacuation située à une hauteur définie de la citerne, évacuation qui laisse filtrer lentement l’eau tandis que la citerne se remplit.

Le placement de ce type de citerne est une solution intéressante, mais la prime actuelle ne nous semble pas favoriser l’installation car le montant de la prime forfaitaire (250 €) ne couvre pas le surcoût entre la citerne classique et la citerne avec volume tampon intégré.

Par exemple, une citerne de 5000 litres coûte environ 460 € htva et une citerne de même capacité avec une zone tampon de 1800 litres coûte un peu moins de 900 € hvta, ce qui fait une différence de plus de 400 € htva. Par ailleurs, nous considérons que le citoyen qui effectue des travaux pour placer une citerne aura une utilisation régulière de l’eau qu’elle contient (c’est cette utilisation qui en justifie l’installation). La citerne ne sera donc pratiquement jamais pleine (ou ne le restera pas longtemps) et jouera dans la plupart des cas un rôle de tampon (moins important, mais bien réel) en cas de fortes pluies.

Dès lors, nous proposons de revoir le système de primes concernant les citernes à eau de pluie afin d’octroyer une prime de base pour toute citerne placée, qu’elle soit équipée ou non d’un volume tampon.

De plus, nous désirons montrer l’exemple en relançant l’utilisation des citernes existantes et en plaçant de nouvelles citernes à eau de pluie dans les bâtiments publics lors de leur rénovation ou lors de leur construction.

Cette eau sera utilisée, dans un premier temps, pour le nettoyage du matériel roulant, des locaux ainsi que pour l’arrosage des plantations et pour tout usage pour lequel la législation actuelle ainsi que les contraintes techniques le permettent.

Nous proposons enfin de conseiller les citoyens qui désirent remettre en service une ancienne citerne présente dans leur habitation dans l’optique de revaloriser cette eau disponible et gratuite. Ce travail pourrait s’effectuer en partenariat avec des habitants sensibilisés à la question, selon le même principe que les éducomposteurs répartis dans la Ville. Afin de favoriser l’usage de l’eau de pluie, une campagne d’information du public est indispensable.

relu par AM

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Utiliser l’eau de pluie

Posté le 10 septembre 2012, par Aurore4000

Cet article m’a fait réagir car mes parents ont eu pendant des années une citerne avec de l’eau de pluie permettant à ma mère de l’utiliser pour laver les cheveux de ses clientes étant donné qu’elle était coiffeuse indépendante et elle y gagnait pas mal question finances et en plus à l’époque, le prix pour se faire coiffer était vraiment peu élevé comparé à maintenant.
De plus les clientes étaient contentes du résultat car l’eau de pluie rend les cheveux doux, soyeux, brillants.
Je trouve qu’on devrait pouvoir installer à un prix pas trop élevé une citerne pour plusieurs choses, par exemple l’eau qui sert à chauffer les radiateurs, l’eau pour la douche et l’évier, l’eau pour la machine à lessiver etc.
Mes parents ont arrêté d’utiliser l’eau de la citerne vu que ma mère est pensionnée et ne vit plus au rez de chaussée mais à l’étage.
Ca serait génial si on pouvait raccorder l’eau de pluie aux installations de douche, machine à lessiver comme je l’ai dit ici plus haut. Et si ça pouvait être gratuit, mes parents le feraient directement.

Utiliser l’eau de pluie

Posté le 10 septembre 2012, par Aurore4000

Oui exactement, ce serait une idée de génie de pouvoir transformer l’eau de pluie pour boire car moi je bois par exemple presque 3l d’eau par jour pour ma santé et donc ça m’intéresserait et je pense que beaucoup de monde aussi !!!!
Je sais qu’il y a l’eau du robinet mais elle est bourrée de calcaire surtout dans ma région (Glain) et si je mets un appareil pour filtrer et ne plus avoir de calcaire, j’ai déjà goûté et vraiment dégueu. Désolée de le dire ainsi mais c’est ainsi, un goût de fer. Puis ça se paie aussi l’eau du robinet. Il faut absolument une économie car nous sommes en crise, tout augmente, que ce soit l’eau du robinet comme le gaz, l’essence, la totale.
En tout cas je soutiens à fond l’idée de faire des économies pour tout, que ce soit eau de pluie ou bien n’importe quoi car je vois que tout va mal, les banques et tout le reste. On finira bientôt comme en Grèce avec la révolte du peuple !!

Utiliser l’eau de pluie - en tous cas pas l’eau en bouteille !

Posté le 15 septembre 2012

Un documentaire récemment diffusé sur arte concernant la privatisation de l’eau :

http://videos.arte.tv/fr/videos/nestle-et-le-business-de-l-eau-en-bouteille--6907084.html