Instituer des conseils de quartier élus

Dans une Ville qui compte plus de 200.000 habitants, le Conseil communal est une instance trop lointaine pour permettre la tenue d’un débat démocratique proche du terrain, tant sur le plan de la représentativité (1 conseiller pour 4.000 habitants environ), que de la proximité. De plus, il ne se réunit qu’une dizaine de fois par an et son ordre du jour est trop chargé pour permettre de réels débats sur tous les dossiers qui le mériteraient.

En nous inspirant du fonctionnement des « districts » anversois et en nous basant sur le décret du 1er juin 2006, jamais mis en œuvre à ce jour, qui crée un « conseil de secteur » |1|, nous voulons dès lors créer des conseils de quartier dont les membres seront élus par les habitants du quartier, pour des mandats plus courts que ceux des membres du Conseil communal (deux ou trois ans).

Nous souhaitons que ces Conseils de quartiers soient paritaires. La proximité de ces instances devra être mise à profit pour favoriser la participation/l’entrée de toutes les parties de la population à la vie politique.

Concrètement, VEGA envisage la création de 15 à 25 conseils de quartiers, qui représenteront des ensembles d’environ 10.000 habitants en moyenne. Ces conseils disposeront d’un budget propre proportionnel au nombre d’habitants du quartier et seront compétents pour la gestion de problèmes locaux. Leurs délibérations seront publiques et ils seront ouverts au droit d’interpellation citoyenne.

relu par AM
modif par Max - ajout lien démocratie et formulations + chapeau

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

À détailler...

Posté le 15 septembre 2012, par Nestor

Bonne idée mais peut-être à détailler... Selon VEGA, qui peut candidater pour faire partie de ces conseils ? Et ces conseils seront-ils élus par les habitants du quartier ou par le parti/conseil communal ? Le budget propre sera-t-il fixe, ou dépendra-t-il du nombre d’habitants, ou d’autres critères décidés plus haut ?