Mettre la ville à la hauteur des enfants !

Pour la création d’une compétence échevinale transversale

Question écrite du 14 janvier 2021

Monsieur le bourgmestre,

La stagnation — voir la légère régression — démographique que nous connaissons depuis quelques années — en dépit d’importants développements immobiliers sur notre territoire communal — appelle de la part des élus communaux liégeois la plus grande attention.

Ces chiffres mettent en effet en lumière la poursuite, à bas bruit, d’un phénomène d’exode urbain, qui voit en particulier les jeunes familles quitter la Ville pour des communes réputées plus propices à l’éducation des enfants.

Cette situation témoigne, me semble-t-il, d’un ressenti largement partagé parmi les familles liégeoises : une partie de nos quartiers, particulièrement ceux qui entourent l’hyper-centre, restent beaucoup trop peu accueillants pour les enfants et les jeunes parents. Et l’institution communale, je pense que nous devons l’admettre, est insuffisamment attentive aux plus jeunes de ses citoyens.

Cela se marque dans l’envahissement persistant de notre espace public par l’automobile (par exemple ces kilomètres de trottoirs chroniquement occupés par du stationnement gênant qui empêchent tout bonnement le passage des PMR, notamment des poussettes) et dans son manque d’aménagements élémentaires (je pense notamment aux passages pour piétons, qui manquent dans tant d’endroits), au détriment des espaces de circulation et de jeu accueillants pour les enfants, dans le déficit d’espaces verts dans les quartiers les plus denses, dans l’état de nos infrastructures scolaires qui reste insatisfaisant et la plupart du temps très éloigné des réalisations qu’on peut observer dans d’autres communes (nous avons des écoles dépourvues de réfectoire, des écoles dont les cours de récréation ne sont qu’un carré de ciment bien trop petit, des écoles où l’on a froid en hiver et trop chaud en été,…). Mais bien d’autres enjeux pourraient et devraient être soulevés, dans quasiment tous les domaines de la politique communale.

Prenant exemple sur la Ville de Rennes qui a installé l’année dernière une adjointe au maire « chargée de la ville à la taille d’enfant » |1| et afin d’améliorer cette situation, la Coopérative politique VEGA vous demande d’envisager la création d’une compétence échevinale dédiée et transversale, visant à examiner de façon systématique les mesures susceptibles d’améliorer rapidement le quotidien des petites Liégeoises et des petits Liégeois.

Le Collège pourrait-il se rallier à cette proposition ?

En l’attente de vous lire, je vous adresse, Monsieur le bourgmestre, mes salutations les meilleures.

François Schreuer
Conseiller communal de la Ville de Liège

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Mettre la ville à la hauteur des enfants !

Posté le 15 janvier 2021, par Valérie du Babibar

Bravo ! Nous sommes avec vous et en cas de besoin, vous pouvez compter sur l’expertise que nous tirons aujourd’hui du travail de terrain que nous menons avec le Babibar depuis 7 ans ;). Nous avons souvent pointé cet exode du doigt. Et proposé des solutions innovantes, inclusives, peu coûteuses. Flash back sur notre plaidoyer en faveur d’une ville amie des bébés et de leurs parents ? En 2017 déjà ! > ICI : http://lebabibar.be/reinventons-liege/. Bon travail, tenez-nous au courant de vos avancées !