32e

Sarah Delgaudinne

Après y avoir accompli mon master en droit, il y a 5 ans, j’ai choisi la Cité Ardente pour y vivre. J’aime cette ville, que j’ai appréciée en tant qu’étudiante mais aussi travailleuse et femme active. Curieuse d’autres cultures, je fréquente les commerces du coin, les terrasses, les concerts et mène une vie culturelle enrichissante et surtout tend la main aux démunis. Active dans l’aide des personnes migrantes à Calais et à Liège, il me tient particulièrement à cœur que les autorités communales s’engagent sur le long terme dans l’aide des personnes les plus vulnérables. Convaincue que les initiatives citoyennes ne peuvent pallier éternellement au manque de moyens publics investis, je compte beaucoup sur un appui concret des pouvoirs locaux dans la dynamique d’accueil.

Si l’accueil des plus démunis fait partie de mes engagements, je suis tout autant attentive à la qualité de vie dans ma ville. Je souhaite que Liège inscrive ses projets urbains dans une perspective de développement durable et d’écologie, en tenant compte de la terre et des espaces verts, d’une dimension culturelle et architecturale loin d’une vision économique répondant à la seule logique du marché. Les projets qui me tiennent à cœur : la proximité avec les espaces verts pour chaque habitant de Liège, la diminution du flux automobile dans le centre-ville, l’augmentation du nombre de pistes cyclables, la mise en place de poubelles vertes avec capteurs, l’absence de gaspillage de l’eau à cause des fuites de canalisation ou encore l’aménagement des quais en véritable espace de loisirs.

De nature passionnée, il est important pour moi de s’engager comme citoyenne au quotidien pour rendre Liège hospitalière pour tous et où chacun s’y sent bien pour vivre.

Pour rencontrer Sarah Delgaudinne