45e

Michel Leonardi

Particulièrement sensibilisé par ses propositions, j’adhère à la réflexion de VEGA, qui m’apparaît éminemment pertinente dans les domaines de l’environnement, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme et de la mobilité.

Avant toute intervention dans l’espace public, il est essentiel d’être à l’écoute de l’ensemble des intervenants acteurs d’un projet, y compris les futurs usagers souvent écartés ou très peu associés à une réflexion participative et véritablement transversale.

Je suis complètement atterré, à la fois par le manque d’imagination, de vision, de compétence, des responsables politiques des partis traditionnels, qui pour moi, semblent gérer la ville, au mieux, comme une ancienne consigne de gare ; au pire, sous la pression des lobbys les plus influents, sans propositions suscitant de l’espoir, auxquelles on pourrait adhérer, sans provoquer le désir d’en être les acteurs et pas seulement les témoins désactivés.

Mes activités professionnelles, mon implication dans l’enseignement et la vie culturelle, m’ont confronté aux potentiels de la diversité des origines culturelles et sociales, aux synergies dynamiques et créatives possibles entre des domaines paradoxalement souvent séparés, aux méthodologies pourtant souvent identiques, et efficaces.

C’est sur ces bases essentielles, que je veux partager et développer un projet sociétal.