« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Communiqué, 27 décembre 2013

VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »

L’opération caritative initiée par l’une des chaînes de la radio de service public, « Vivacité », a pris fin ce lundi 23 décembre au soir, à Liège, à la satisfaction de celles et de ceux qui l’ont promue et animée. Plus d’un million d’euros aura finalement été récolté grâce à la générosité d’une population rendue sensible à la situation des enfants en bas âge souffrant de pauvreté.

Cet élan de générosité, s’il doit être salué, ne peut occulter le fait que, si des enfants souffrent de pauvreté c’est que, pour commencer, leurs infortunés parents — de plus en plus nombreux — en souffrent aussi dans notre pays, mais tout aussi bien dans d’autres, partout en Europe, où les politiques dites « d’austérité » sont menées à l’injonction et sous la pression de décideurs eux-mêmes particulièrement attentifs aux attentes des principales institutions financières et des consortiums multinationaux dont les projets, petit à petit et inexorablement, tissent une toile à leurs seuls avantages et intérêts, sans considération ni pour les droits sociaux, ni pour l’avenir de notre vie sur terre.

Cette politique, à laquelle souscrivent les responsables politiques ici et ailleurs et à laquelle ils nous disent qu’il ne peut y avoir d’alternative, est la principale responsable de la paupérisation de millions de gens de la « Communauté européenne » dont on nous avait pourtant dit qu’une fois effectivement réalisée, elle ne pourrait qu’assurer le bonheur et la prospérité de tous. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on est loin du compte et que, dans un avenir plus ou moins proche, des milliers de nos concitoyens, privés progressivement puis brutalement de « revenus de remplacement » en vertu des directives du Gouvernement fédéral en matière « d’activation des travailleurs sans emploi », pour ne pas dire « assistés », s’en iront à leur tour, et leurs enfants dans un même fatal mouvement, rejoindre les enfants pauvres et leurs parents dont la détresse présente a ému jusqu’à quelques personnalités politiques, fédérales et locales — et non des moindres — qui ont tenu à apporter leurs dons, pour certains, substantiels, à l’opération menée par la RTBF pendant une semaine d’animations diverses.

Pour VEGA, toute cette opération n’aura finalement eu qu’un résultat — non négligeable — qui est d’avoir mis sous la lumière des projecteurs et les paillettes de la place Saint Etienne une réalité qui, pour beaucoup, pouvait sembler lointaine et comme irréelle : oui, la pauvreté existe, elle est cruelle, elle s’étend et touche les plus fragilisés d’entre nous et, oui, il faut, il faudra y remédier. Mais la charité ne peut suffire. Seuls des choix politiques posés — avec la vigilance active des citoyens — par des responsables politiques de tous les niveaux de pouvoir, libérés des contraintes auxquelles ils se sont soumis, sont et seront garants d’un virage qui ne pourra, en cette affaire, qu’être radical, courageux et audacieux.

Les commentaires des internautes

11 messages

VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 9 janvier 2014 par JF

Dommage que votre "bilan" occulte totalement le caractère auto-promotionnel de la rtbf ainsi que les gains financiers personnels qu’elle en tire (y compris, le capital immatériel).
Quels sont les coûts nécessaires à l’organisation d’un tel événement ? Qui les paye ? Combien devrait payer une quelconque entreprise pour même équivalent d’exposition publicitaire (surface, temps, emplacement) ? Comment cet argent sera-t-il dépensé ?
De cette place occupée par la publicité, finalement, je n’en retiendrai sinon le dégoût, la restitution il y a quelques jours des bancs enlevés pour l’occasion. Désormais, les plus démunis pourront à nouveau dormir sur les bancs publics confisqués au nom du Poverty Festival.


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 3 janvier 2014 par Françoise

Sous couvert d’une action caritative c’est encore plus facile ,qui oserai remettre en cause un beau geste ?
Pourtant

Le service public achète un concept à Endemol (et caritatif je sais ça ne sonne pas bien !), assez simpliste comme concept par ailleurs , à quel prix ?
But : audience ,et bons sentiments ,bah ! On peut encore se faire une raison si au moins c’est pour la bonne cause ,mais !
Indépendamment du fait de miser sur les bébés pauvres ,comme si ils n’avaient, ces pauvres bébés pas de parents ,de frères et sœurs,…
Arrive en chevalier blanc ,le gouvernement fédéral qui d’un geste large et élégant fait un don de 150 000 euro ….
- Je ne pense pas qu’il soit possible de débloquer ,comme ça une somme au pied levé en 6 jours ,weekend compris vu la lenteur administrative générale .
Donc voici un geste préparé de longue date …
- Dans le gouvernement fédéral ,il y a un Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, à l’Intégration sociale et à la Lutte contre la pauvreté, adjoint à la Ministre de la Justice
Dont le rôle est pourtant bien clair .
Ce poste du gouvernement fédéral vient de se vanter d’une économie de 90 millions d’euro .
- les politiciens sont en pleine campagne pré-électorale

Si la Belgique en était revenue au moyen âge ,je dirais :
Le seigneur avec l’argent public achète un concept (à un prix qui vraisemblablement est plus élevés que ce qu’il ne rapporteras, mais c‘est pas grave !!!) qui lui permettra :
De mener une campagne électorale ,peu chère et efficace tout en rabotant le budget des démunis ,en ne se délestant pour eux que de quelques miettes ,peu cher ,efficace .
Je serai heureuse que l’ on me prouve que nous ne sommes pas au moyen âge.


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 29 décembre 2013 par bernadette Schaeck

Qui peut croire que des politiques ont été "émus" ? Le don du gouvernement n’est pas seulement hypocrite, il est une insulte aux chômeurs qui subissent depuis plusieurs mois la dégressivité accrue de leurs allocations de chômage, aux dizaines de milliers de bénéficiaires d’allocations d’insertion qui seront exclus à partir du 1er janvier 2015, et aux autres milliers qui sont exclus depuis le plan de contrôle de 2004. Quelle mascarade.


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 29 décembre 2013 par Pierre de Bruxelles

Mr J Thys trouve son salaire de 650.000 euros insuffisant... et claque la porte.
D’un autre côté, l’on est obligé de faire des actions de solidarité pour des enfants souffrant de pauvreté en Belgique...

Chercher l’erreur...
Inadmissible, Intolérable, où est " l’égalité des chances" ...

..« Viva-for-live » mais « Vive la Révolution.!!! »


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 29 décembre 2013 par J.Banier

Une opération caritative comme son nom l’indique relève de la charité !Principe quelque peu humiliant et donnant bonne conscience à ceux qui la pratique,elle est issue en droite ligne de l’Ancien Régime où les nobles et le clergé s’exonéraient en donnant aux pauvres !Une société démocratique qui se souviendrait des droits fondamentaux de l’homme devrait pouvoir par dignité subvenir aux plus démunis.C’est une démarche collective de civilisation et non un retour à l’aumône !


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 28 décembre 2013 par jpp

Sur ce même sujet, je vous invite à lire l’analyse d’Irène Kaufer sur le blog "RTBF-89" dont le lien est ci-dessous :
http://rtbf89.blogspot.be/2013/12/viva-for-life-bons-sentiments-et.html#.Ur4ow1Lpzos


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 28 décembre 2013 par J.Banier

Toute opération caritative quelque soit la qualité des intentions reste justement CARITATIVE,et c’est là le problème

Que signifie ce mot ?Son origine provient du mot charité,et date de l’ancien régime où les pauvres étaient aidés par les riches selon la volonté de ceux-ci.Souvent instrumentée par l’Eglise,les sommes accordées aux plus pauvres permettaient à ceux-ci de remercier la miséricorde divine et de ne plus protester contre leur sort.C’était dés lors un instrument de maîtrise sociale qui a prévalu pendant la plupart des siècles de l’histoire.Dans une société civilisée qui a connu les droits de l’homme et l’application d’une vraie démocratie,la pauvreté est l’affaire de tous au travers du système étatique qui doit pourvoir au bien-être de chacun(allocations diverses,droits à la pension,à la protection de la santé,etc...Le fait de voir réapparaître la charité(avec ce qu’elle a d’humiliant)est un indicateur pertinent de la paupérisation à laquelle l’Etat ne répond plus !C’est donc un retour en arrière des mentalités et l’abdication de la défense des acquis sociaux obtenus.La charité des bonnes âmes est donc un cautionnement pervers d’une société qui fait marche arrière !


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 28 décembre 2013 par MC Lenoir

J. Banier, je partage totalement votre analyse.


VEGA dresse un bilan de l’opération « Viva-for-life »
posté le 27 décembre 2013 par Pierre Tomasovic

Merci d’avoir réagi !
Une collecte quel qu’en soit le résultat ( moins ce que son organisation à coûté !) sera toujours une rustine et une rustine ne sera jamais un matériau de construction pour une nouvelle société plus équitable !
Moins de dépenses de prestige, moins de vitrines et un peu plus dans les rayons !
Espérons qu’un jour nous aurons des journalistes et moins d’animateurs !
Meilleurs vœux à tous !


VEGA dresse un bilan de l’opération "Viva-for-life"
posté le 27 décembre 2013 par Irène Kaufer

vous êtes bien gentils avec cette opération d’autopromotion (de la RTBF, des artistes de passage...) qui fait croire, justement, que la charité remplace la politique (voir le comble, le "don" du gouvernement fédéral !) Sans compter le côté "cirque", la parodie de "pauvreté" en renonçant à la nourriture solide, les caméras braquées sur la "cage" plutôt que sur les bénéficiaires... et cette façon de pousser, par les "bons sentiments", de pauvres gens à "aider" de plus pauvres qu’eux. Détestable.


VEGA dresse un bilan de l’opération "Viva-for-life"
posté le 27 décembre 2013 par jpl

Il y a une dose d’ironie - peut-être pas assez évidente - dans le fait qu’est souligné "l’émotion de certaines figures politiques qui ont fait des dons" à cette piètre entreprise... on aurait pu ajouter qu’il aurait été bon qu’on en ricane...


Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Barbecue de fin d’année

le dimanche 25 juin 2017 de 17h à 23h

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site