« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Communiqué, 16 octobre 2012

Une belle entrée en matière pour VEGA

La Coopérative politique VEGA — « Verts et à Gauche » — se présentait pour la première fois à une élection ce 14 octobre 2012, ayant déposé une liste complète à l’élection communale à Liège. Avec 3534 voix pour la liste, ce premier essai est une réussite. L’objectif d’un siège que nous nous étions fixé est atteint, 9 mois seulement après la fondation de notre coopérative politique.

Nous notons que, en réunissant d’emblée 3,6% des suffrages, VEGA est — très nettement — le parti qui réalise, sur le territoire communal liégeois, la plus forte progression à Liège depuis les dernières élections, c’est-à-dire depuis les législatives du 13 juin 2010 |1|.

Ce score a été réalisé dans des conditions difficiles, avec un budget de campagne très réduit par rapport à celui de nos concurrents (moins de 10.000 EUR, tout compris), avec un accès limité — voire nul — à certains grands médias, avec des règles défavorables aux listes nouvelles (notamment le règlement communal n’accordant qu’un demi panneau aux listes non représentées au niveau national).

Plus largement, nous faisons quatre premiers constats, à la suite de cette élection à Liège :

1. La première bonne nouvelle de ce scrutin, c’est que l’extrême-droite n’est plus représentée au Conseil communal. Les deux (anciens ?) militants d’extrême-droite qui emmenaient les listes du Parti « populaire » et celle du Parti des pensionnés échouent à entrer au Conseil.

2. La mauvaise nouvelle, par contre, c’est le très haut niveau de l’abstention, qu’elle s’exprime par l’absence au vote ou par le vote blanc. Sur 130 995 inscrits, 32 739 ont choisi de ne pas exercer leur droit démocratique. Désintérêt, protestation, refus du gouvernement représentatif,... les raisons de ce choix doivent être comprises. Pour VEGA, un immense travail démocratique doit être entrepris, pour restaurer les conditions d’une maîtrise collective effective de notre destin social. C’est rien moins que le principe du suffrage universel qui est en cause, face aux logiques du marché et aux tentations autoritaires. Nous rappelons que les pays dans lesquels l’abstention — ou l’exclusion du vote — est la plus élevée (les Etats-Unis, par exemple) sont aussi ceux qui mènent les politiques les plus régressives sur le plan social. À l’inverse, les grandes conquêtes sociales sont selon nous le fruit d’un double processus, associant un mouvement social fort et des relais politiques dans les institutions.

3. En sanctionnant lourdement la droite et (un peu) le centre, en donnant pour la première fois des sièges à deux formations de gauche qui n’étaient pas représentées jusqu’à présent, les électeurs liégeois ont donné un net coup de barre à gauche. Dans ces conditions, il est incompréhensible à nos yeux que le PS — qui continue à se présenter comme le premier représentant de la gauche — choisisse de prolonger son alliance avec les centristes du CDH, alors que plusieurs majorités à gauche étaient possibles, avec ou sans les forces qui font leur entrée au Conseil communal. Ce choix est d’autant plus critiquable que, malgré l’augmentation sensible de la population de la Ville ces 6 dernières années, la majorité a perdu — en raison de l’abstention — près de 5000 voix par rapport à 2006 et sort donc nettement fragilisée de ce scrutin.

4. Nous notons enfin que les formations se réclamant de l’écologie politique sortent renforcées de ce scrutin. Le tassement d’Ecolo (qui perd plus de 1000 voix par rapport à son score de 2006) est en effet largement compensé par les 3500 voix acquises par VEGA. Cette progression se traduit par un siège de plus au Conseil pour les partis écologistes. Notons qu’un cartel ECOLO-VEGA aurait probablement dépassé de façon nette le score du CDH.

Dans les six années qui viennent, VEGA mènera une opposition que nous voulons intelligente, créative, critique et constructive. Nous tenterons de devenir une force motrice du débat communal, en multipliant les propositions pour changer la Ville. Nous le ferons avec des moyens réduits, mais forts du beau score obtenu ce dimanche et de la présence d’un relais dans le Conseil communal.

Après l’intense mobilisation de la campagne électorale, VEGA va aussi reprendre son travail de fond et ouvrir de nouveaux chantiers thématiques. Nous entendons développer un travail d’éducation populaire dans la durée.

Nous poursuivrons donc le travail entamé il y a un an, avec toutes celles et tous ceux qui veulent croire que pour résoudre les crises qui nous secouent, écologie, socialisme et démocratie sont indissociables.

|1| Cf. les résultats du canton de Liège (qui correspond au territoire de la Ville de Liège) à l’élection de la Chambre des représentants.

Les commentaires des internautes

6 messages

Une belle entrée en matière pour VEGA
posté le 22 octobre 2012 par mik dupont

Bravo pour votre succès que vous méritez par votre programme et vos études toujours bien faites. Bravo pour votre option d’une vraie gauche. J’ai pourtant voté PTB+, parce que je suis certain que ce parti a et aura une plus grande influence pour une politique d’une vraie gauche, avec une action réelle au coeur du monde ouvrier et du monde syndicale ; parce qu’aussi il a fait preuve d’études et de propositions concrètes ( Cf ; étude fiscale de Marco Van Hees). J’ose espérer que des synergies seront possibles qui seront tout bénéfice pour tous ceux qui espèrent et veulent une autre poltique que celle menée actuellement. Bien amicalement et encore bravo car ce n’était pas évident !


Une belle entrée en matière pour VEGA
posté le 20 octobre 2012 par Françoise

Je voudrais connaître le nombre de voix de Monsieur Jean-Pierre Collignon, merci


Une belle entrée en matière pour VEGA
posté le 20 octobre 2012 par Françoise

Combien de citoyens ont-ils votés pour Jean-Pierre Collignon ?
Félicitation à vega ! et super pour le choix de vos réunions, j’adore l’aquilone


Souci de conception
posté le 16 octobre 2012 par Yannick

Il y a un problème avec le bandeau fixe en haut du site. Quand on clique sur un lien d’ancre (exemple avec la note 1 de cet article), l’ancre se trouve cachée par le bandeau. Et puis, il y a déjà suffisamment de barres se rajoutant dans les navigateur des gens que pour en rajouter dans les sites.

Sinon, vives félicitations pour ce siège !


Une belle entrée en matière pour VEGA
posté le 16 octobre 2012 par Louis

Notons qu’un cartel ECOLO-VEGA aurait probablement dépassé de façon nette le score du CDH...

Il aurait permis aux écologistes au sens large un siège de plus.

Pourquoi ne pas avoir procédé de la sorte et éviter ainsi les hésitations de nombreux électeurs ?


Une belle entrée en matière pour VEGA
posté le 16 octobre 2012 par François Schreuer

VEGA a proposé à deux reprises (en septembre 2011 puis en mars 2012) à ECOLO d’examiner les points de convergence et de divergence entre nos projets, pour savoir s’il était possible d’envisager un travail en commun. ECOLO a décliné à deux reprises.

Effectivement, un cartel aurait sans doute permis d’avoir 8 ou 9 élus...

Mais bon, on ne va pas refaire l’histoire. L’important, maintenant, c’est de passer outre les bisbilles passées, d’aller de l’avant, de faire avancer des projets pour la Ville. J’espère que nous pourrons en parler rapidement avec les élus d’Ecolo ainsi qu’avec les autres élus de gauche au Conseil communal.


Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Barbecue de fin d’année

le dimanche 25 juin 2017 de 17h à 23h

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site