« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Communiqué, 11 décembre 2017

Ry-Ponet : le Conseil communal de Beyne-Heusay réaffirme sa volonté de préserver ses espaces verts !

Ce lundi 4 décembre, le Conseil Communal de Beyne-Heusay a approuvé à l’unanimité la « déclaration d’intention » présentée par la majorité socialiste réaffirmant sa volonté de préserver les zones de paysage naturel qui sont nombreuses. Cette décision traduit la volonté du conseil communal de protéger la partie beynoise du site du Ry-Ponet, appelée « Sainte-Anne » du nom de la chapelle classée qui s’y trouve.

Après Chaudfontaine le 25 octobre et Liège le 30 octobre, le projet de parc du Ry-Ponet franchit donc une étape supplémentaire dans la voie de sa reconnaissance, même si dans ses attendus, la déclaration précise bien que Beyne-Heusay n’a pas à se prononcer sur la partie du site sis sur la Ville de Liège. C’est en effet sur le territoire de celle-ci, au lieu-dit « Haïsses-Piedroux », que le promoteur Neufcour a le projet de construire 520 logements, contre lequel 4.500 réclamants se sont manifestés lors de l’enquête publique, entraînant le retrait de la demande de permis.

La décision beynoise devrait encourager la mobilisation citoyenne à se poursuivre en faveur de ce vaste espace de près de 300 hectares constitué majoritairement de terres agricoles et de bois, à cheval sur les 3 communes précitées et Fléron. Idéalement situé au sein de la première couronne entourant la Ville, dans une zone densément peuplée, le parc du Ry-Ponet présente une cohérence territoriale et paysagère remarquable, idéale pour y développer les fonctions de loisir et de détente, de protection de la nature et de production agricole de proximité. Mobiliser et fédérer les énergies politiques et citoyennes semblent aujourd’hui plus que jamais réalisable pour faire de ce poumon vert un lieu de détente et de découverte, de rencontres et de projets.

Le parc du Ry-Ponet pourrait devenir la première réalisation supracommunale concrète et d’envergure en matière d’aménagement d’« espace vert » au sein de l’arrondissement de Liège, tout en respectant l’autonomie communale et la nécessaire prise en compte des spécificités de chaque territoire concerné.

Serge Francotte, conseiller communal de Beyne-Heusay (CDH)

François Schreuer, conseiller communal de Liège (VEGA)

Lionel Thelen, conseiller communal de Chaudfontaine (Ecolo)

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Il n'y a pas d'événement programmé pour le moment.

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site