« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Chaudfontaine, Beyne-Heusay, Liège

Communiqué, 26 juin 2017

Il est temps de préserver le parc du Ry-Ponet

À cheval sur le territoire de Chaudfontaine, Beyne-Heusay, Liège — les trois communes où nous sommes respectivement élus — se trouve un immense espace vert préservé, exceptionnel par la beauté de ses paysages. L’on y trouve principalement des terres cultivées et des espaces boisés. Il est aujourd’hui désigné comme le « parc du Ry-Ponet », du nom du ruisseau qui le traverse. Même si l’on y trouve, ponctuellement, de l’habitat, le site a globalement échappé à l’urbanisation massive dont l’agglomération liégeoise a largement fait l’objet. Il présente une grande cohérence spatiale et paysagère, qui plaide à nos yeux pour la protection de cet espace dans son ensemble, comme grand poumon vert à l’échelle métropolitaine.

Pourtant, d’ici quelques jours s’achèvera l’enquête publique du projet « Haïsses-Piedroux », porté par le promoteur « Neufcour ». Celui-ci souhaite, sur une trentaine d’hectares dans le Parc du Ry-Ponet, construire 520 logements, annonçant même de possibles extensions dans l’avenir. « Haïsses-Piedroux », c’est la caricature de tout ce qu’il ne faut plus faire : éloignement des transports publics, monofonctionnalité, faible densité, gaspillage de terre arable, etc. Autoriser ce projet serait, selon nous, une grave erreur.

Au contraire, sur le modèle d’autres grands parcs urbains qui naissent et se développent dans de nombreuses autres grandes villes européennes, le Parc du Ry-Ponet peut devenir un lieu emblématique de l’écologie urbaine à l’échelle régionale, associant des fonctions de loisir et de détente, de protection de nature et de production agricole de proximité. Des initiatives simples et concrètes peuvent être prises en ce sens dès à présent.

Nous voyons dans ces initiatives une opportunité, modeste mais concrète et en prise avec les besoins des habitants de nos communes, de construire la supracommunalité liégeoise.

C’est pourquoi nous déposerons, à la rentrée, dans chacun de nos trois conseils communaux, un projet de délibération visant à une reconnaissance du Parc du Ry-Ponet et à sa protection, notamment en faisant passer l’ensemble du site dans un statut, au plan de secteur, susceptible de le protéger.

Serge Francotte, conseiller communal de Beyne-Heusay (CDH)

François Schreuer, conseiller communal de Liège (VEGA)

Lionel Thelen, conseiller communal de Chaudfontaine (Ecolo)

Les commentaires des internautes

3 messages

Il est temps de préserver le parc du Ry-Ponet
posté le 27 juin 2017 par Sleijpen

Actuellement, il est déjà très malaisé pour les Chênéens motorisés de quitter et de regagner leur quartier (Centre, Thiers, Lhonneux) aux heures de pointe. Alors, avec le nouveau quartier du Ry-Ponet, ce sera mission impossible !


Un espace pour nos enfants
posté le 26 juin 2017 par claassen

SVP, un espace vert pour nos enfants est important. Qu’ils n’apprennent pas la nature dans les livres d’histoire .toute ma jeunesse c’est déroulée dans cet endroit , le ry ponet ,le piedroux et rue chaudthier , la croix sainte anne , le bois du baron , les étangs et LA CARAVANNE et le MANEGE. Merci René (lî vî bleu de walthéry)


Le tout-au-béton a assez duré
posté le 26 juin 2017 par viviane vandormael

La politique du "tout au béton" et du "tout à la voiture" a assez duré ; le besoin d’espaces verts, naturels est criant ; il y a suffisamment d’anciens logements à rénover pour créer du travail. Pensons à nos enfants, à notre santé, à tâcher d’assainir notre milieu de vie.


Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Il n'y a pas d'événement programmé pour le moment.

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site