« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Communiqué, 5 décembre 2017

Bavière : qui veut noyer son chien etc

Un journal de la place annonce ce matin qu’il serait question de « démonter » (en vue d’une très hypothétique reconstruction future) l’ancienne entrée de l’hôpital de Bavière, abîmée par un récent incendie. Une fragilité dans les fondations est évoquée, dont on se demande bien comment un incendie de charpente aurait pu la provoquer. Remarquons au passage que cet incendie semble fort opportun pour un promoteur qui n’a jamais caché son goût pour la tabula rasa et n’a jamais pris la peine de sécuriser un bâtiment dont tout le monde savait qu’il était régulièrement squatté.

Selon les informations que nous avons pu réunir, il apparait pourtant qu’aucun rapport de stabilité n’a été remis. Il serait cependant parfaitement possible, selon des informateurs avertis que nous avons pu contacter, de sécuriser le bâtiment, en évacuant la charpente et en le dotant d’une couverture provisoire puis en le renforçant par des tirants et contreforts — en attendant une rénovation à venir.

Nous avons également appris que le promoteur a d’ores et déjà contacté une entreprise de démolition, ce qui nous fait craindre une issue funeste et précipitée.

Sachant le sinistre destin qui a été presque systématiquement réservé, dans l’histoire urbanistique liégeoise, aux bâtiments « démontés » en vue d’une reconstruction ultérieure, nous demandons à l’autorité communale de refuser de délivrer une autorisation de démolition. Un contact avec le cabinet du bourgmestre nous rassure cependant à cet égard.

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Il n'y a pas d'événement programmé pour le moment.

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site