Coopérative politique VEGA

#LiegeEnCommun

Accueil > ... > Forum 254

Réorganisation du réseau de bus : VEGA a des propositions pour faire mieux !

7 septembre 2012, 13:38, par Olivier Bierin

Le devenir des lignes totalement ou partiellement supprimées par l’axe de tram : Ces kms sont « recyclés » dans la réforme globale du réseau (75 lignes) de manière à éviter tout double emploi. Et, pour rappel, la décision sur la refonte globale relève du CA du TEC. Le Ministre propose ici non un pan global de réforme du réseau (ce n’est pas sa compétence) mais une orientation globale de réorganisation du réseau, qui concerne tout de même 40% des trajets réalisés aujourd’hui. Et il s’appuie pour ce faire sur une étude (enquête et comptage réalisés fin 2011) du consortium Liège Tram

C’est cette étude qui préconise le choix des axes à haute fréquence sur les 5 axes structurants identifiés (tram et bus), car c’est là qu’est l’essentiel de la demande. N’en déplaise à Vega, les lignes de rocade ou la « Transurbaine » n’ont pas été identifiées par l’étude comme prioritaires.

Vega a beaucoup de peine à reconnaître que l’accessibilité de la rive droite est grandement améliorée grâce à ces lignes structurantes : « Les quartiers de Bressoux, d’Amercoeur, du Longdoz » sont desservis ou à proximité immédiate des axes structurants (encore un peu plus avec la création de la ligne 148). Les autres quartiers cités (et tous les quartiers aujourd’hui desservis) resteront évidemment desservis dans le cadre de la réorganisation complète du réseau, encore à l’étude.

Comme d’habitude, vous rasez gratis : des lignes de rocade (dont l’utilité autre que sur papier reste à prouver), les bus de nuit, l’axe 2 du tram et, pour faire bonne mesure, un trolleybus vers Fléron… tout cela financé comment ?? Ah oui ! grâce à l’abonnement « tout pour un euro » (pour les seuls habitant de la Ville de Liège… en terme d’égalité de traitement des usagers, et comme « nimby » ou sous-localisme, difficile de faire pire…) summum de démagogie financière : cet abonnement ne couvre même pas ses coûts de confection ! Par ailleurs, vu l’effet d’aubaine, on peut estimer que près de 100% des Liégeois souscriraient à cet abonnement et que ce n’est donc pas 12 millions mais près de 40 millions d’euros que la Ville devrait compenser !

Il faut rappeler que la contraction forte des budgets publics a amené le Gouvernement a demander que la refonte du réseau urbain des TEC Liège autour du tram soit étudiée à crédits d’exploitation constants. Il est facile pour la coopérative Yaka d’occulter complètement cette donnée. Beaucoup moins pour un ministre responsable !

Quant au dossier du REL, le Ministre Henry a bien dû se substituer au Fédéral défaillant : l’étude de potentiel et de faisabilité des réseaux ferroviaire liégeois et carolos sera attribuée dans les prochaines semaines. Ce sera alors au pouvoir fédéral de voir comment, selon les scénarios dégagés, prendre ses responsabilités. Le REL a d’ailleurs été intégré aux 34 projets prioritaires du « Plan de Desserte » adopté par le GW sur proposition de Philippe Henry.

Enfin, la tarification future du tram n’a rien d’incertain. Vega fait mine d’ignorer les réponses qui lui ont été faites à maintes reprises : le tarif du tram sera le même que celui en vigueur sur le réseau urbain. Si votre trajet demande de prendre, dans la zone urbaine, un bus puis le tram, vous le ferez tout comme aujourd’hui pour un trajet en correspondance avec un seul ticket. Vega sait pertinemment que sans PPP (qui ne porte que sur la construction et la fourniture des trams, qui seront exploités tout comme les bus par le TEC) il n’y a aura pas de tram. Mais l’insinuation est l’arme des faibles.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.