Rendre l’espace public plus accueillant et plus sûr pour les femmes

Concevoir, aménager et gérer des espaces publics en tenant compte, aussi, des nécessités propres aux femmes sont de vraies nécessités. Effet non désiré de l’idéologie sexiste dominante, tout se passe comme si les espaces publics avaient été conçus par des hommes et en ne pensant qu’aux hommes. En matière de sécurité particulièrement, porter un regard qui tienne compte du genre (sexe) sur les projets permet d’adapter la prévention et de rendre les espaces plus conviviaux et accessibles à tous (enfants, personnes âgées, poussettes, chaises roulantes et population dans son ensemble).

Revêtement de sol, éclairage, colonnes ménageant des cachettes, angles morts, recoins insécurisants… sont autant d’éléments à considérer sous cet angle. Le harcèlement et les insultes sexistes dont sont victimes les femmes en rue sont également des formes de violence intolérables que VEGA s’engage à combattre avec fermeté.

VEGA défend une approche inclusive de la gestion de l’espace public et voit dans sa fréquentation un élément favorisant l’attention sociale et à la sécurité en général et des usager.e.s en particulier.

Pour déterminer comment Liège peut évoluer en la matière, VEGA propose l’organisation de marches exploratoires pour des participantes de tous âges invitées à porter un regard critique et constructif. VEGA envisage cette initiative à deux niveaux :

  • territorial : évaluation de l’ensemble du territoire communal avec une priorité et des points d’attention portés en matière de sécurité et de qualité au niveau des espaces verts, des places publiques, des parkings et des cheminements pédestres ;
  • de projet : évaluation de tout développement de nouveaux espaces publics, d’aménagement d’espaces existants et de construction ou de rénovation de nouvelles infrastructures publiques et privées ménageant des espaces sûrs, de qualité et accessibles aux habitants (quartier, ensemble de logements…).

VEGA propose également de permettre aux habitants, hommes et femmes, de faire part aux autorités par voie directe ou internet de toute considération pratique en la matière se rapportant à des situations concrètes de terrain.

VEGA propose de combiner à ces marches l’évaluation d’une série d’éléments indispensables au bon fonctionnement de la ville : toilettes publiques, points d’eau potable, bancs, parkings « familles »…

Tous ces éléments mis en évidence doivent permettre d’adapter les projets et les cahiers des charges en conséquence.

VEGA plaide aussi pour une évolution dans le sens d’une plus grande parité hommes-femmes en matière de signalisation (symboles au niveau des feux rouges…), des noms de lieux...

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.