Instituer la métropole et faire des intercommunales ses départements opérationnels

La Ville de Liège connait des indicateurs (taux de chômage, taux de pauvreté, nombre d’usagers du CPAS...) qui signalent les grandes difficultés sociales qu’elle rencontre. Elle n’en finance pas moins, de façon plus importante que toute autre commune de l’arrondissement, de nombreux services qui bénéficient à tous les habitants de l’agglomération. Dans tous les secteurs de l’action publique — de l’enseignement à la police, de la gestion des déchets aux outils culturels, de l’aide sociale à l’égouttage, du financement du service d’incendie à l’accueil de la petite enfance, parmi tant d’autres — la Ville de Liège fait plus que sa part. Le résultat est connu : les moyens manquent dramatiquement pour mener des politiques nécessaires, notamment au plan de la qualité de vie des habitants (espaces publics, bâtiments scolaires, infrastructures sportives...), ce qui alimente un cercle vicieux au terme duquel l’exode urbain se poursuit en sourdine, même si, de plus en plus nombreuses, de jeunes familles font le choix de la ville, ce dont témoigne la vitalité des mouvements associatifs et des actions citoyennes dans les quartiers.

En fait la ville de Liège et son agglomération constituent un bassin de vie dans lequel les ressources et les services devraient être mis en commun.

La sixième Réforme de l’Etat a doté les régions de la capacité de créer, par décret, des institutions supracommunales à part entière (c’est-à-dire avec élection directe et pouvoir fiscal) — à une condition néanmoins : que celles-ci remplacent les provinces. C’est à notre sens la voie la plus sage, la plus proche de la solide référence française qui, rappelons-le, s’applique aussi bien à l’espace urbain qu’à l’espace rural. Cette voie offre donc un modèle générique, applicable à tout le territoire.

VEGA propose que ce dispositif soit activé dès que possible — c’est-à-dire dès la prochaine formation d’une majorité régionale wallonne, à l’été 2019 (avec une première élection des assemblées supracommunales lors des élections locales de 2024, voire avant). L’actuelle Province de Liège pourrait ainsi céder la place à six structures intercommunales : la métropole de Liège, sur le territoire de l’arrondissement , Huy-Condroz, Waremme-Hesbaye, Verviers-Pays de Herve, Spa-Malmédy-Stavelot et Ostbelgien. Ces structures intercommunales pourraient gérer certains outils en commun — l’intercommunale de gestion des déchets, Intradel, par exemple —, là où cela s’avère pertinent.

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.