Faire des cours de récréation des espaces de découverte et d’apprentissage

Les écoliers passent chaque jour une heure dans la cour de récréation. Et donc des centaines d’heures pendant leur scolarité.

A l’école, les récréations sont un moment privilégié dans l’emploi du temps très chargé des enfants. Elles leur permettent de construire chaque jour pendant plusieurs années des habitudes de jeu, des relations d’amitié et d’amour, bref une expérience collective de la vie en société. Haut lieu de socialisation, c’est dans la cour de récréation que les enfants établissent des règles et valeurs reprisent des adultes qu’ils s’approprient pour structurer leurs relations. À travers les jeux et les conversations se transmet toute une culture enfantine, faite aussi de règles sociales et d’apprentissages par les pairs, grâce auxquels chaque enfant est à même de construire son identité.

Les cours de récréation sont aussi des espaces où apparaissent des confrontations, des conflits voir de la violence, et de la discrimination qu’il n’est pas toujours facile de prévenir et de gérer pour le corps enseignant.

Plusieurs expériences de zonage dans les cours de récréation - certaines déjà anciennes - ont permis de canaliser l’énergie et la fougue des enfants afin de limiter les tensions et de laisser une place confortable à chacun d’entre eux, filles et garçons, adeptes ou non du ballon (espaces distincts définis par une couleur : zone calme, zone où l’on peut courir sans ballon, zone où l’on peut courir avec ballon…). D’autres décisions comme l’arbitrage des matchs par un enfant, l’organisation d’une séance de médiation durant laquelle un adulte revient sur les conflits passés... aident les enfants à (s’)organiser (au sein de) leur communauté dans le sens d’un plus grand respect de chacun et d’une place à part pour tous.

Tout profit également pour les instituteurs qui voient ainsi la cour de récréation devenir le prolongement pratique de leur enseignement au niveau de l’accueil, de la tolérance et de l’entraide. Et une récréation également bien plus apaisante pour les surveillants moins accaparés par les disputes et les bobos !

Sur base d’une évaluation des expériences menées en la matière, et en fonction des configurations propres à chaque cas, VEGA propose d’établir un plan d’aménagement des cours de récréation de toutes les écoles communales de la ville prévoyant :

  • leur zonage en faveur d’une meilleure cohabitation des enfants et de leurs activités ;
  • la création d’un jardin ou potager didactique (plate-bande, potager hors-sol…) ;
  • l’installation de plus de nature et de biodiversité dans les espaces extérieurs de l’école pour mettre les enfants en contact avec la nature et accroître leur bien-être et la convivialité (projet « Ose le vert, recrée ta cour 2.0 »).

VEGA s’engage à mettre en œuvre le plan pendant la période des 6 années de la législature communale.

 

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.