Trooz : des espaces publics à réinventer

Lieux d’échanges et de convivialité, nos places de village méritent toute notre attention.

Le meilleur et le pire se côtoient à Trooz : à côté de quelques espaces de qualité, d’autres sont dans un état « insatisfaisant », parfois même désastreux *. Ce n’est pas seulement le tarmac qui est lézardé et les pavés qui sont arrachés, ce sont des voitures qui ventousent les espaces, des fonctions mal ou non définies, des plantations inappropriées... et in fine, des espaces publics qui sont désertés par les habitants. Un comble !
* Etat général de 17 espaces publics de Trooz goo.gl/9PonTb

Cette situation est le résultat d’un triple désintérêt  :

  • urbanistique, en ne dotant pas la commune des moyens légaux permettant de porter une vraie politique en la matière ;
  • programmatique, en ne s’inscrivant dans aucun projet régional de subventionnement à la rénovation ;
  • patrimonial, en négligeant l’histoire, les monuments et les plantations.

Les autorités en place aujourd’hui ont pris conscience de cette triste situation et semblent disposées à réinvestir les espaces publics. Oui mais…

On attendait une place rénovée, on a eu une route !

Le 12 décembre 2016, le Conseil communal approuvait le budget extraordinaire 2017 pour l’étude et la rénovation de la Place du Marché à Prayon. Suivront la désignation d’un auteur de projet, l’approbation du cahier des charges, un budget supplémentaire pour l’aménagement des abords, une modification budgétaire en vue d’étendre le périmètre à l’espace devant l’église, l’adjudication des travaux pour une somme de l’ordre de 300.000 €… et deux réunions d’information.

Pour un résultat qui se révèle aujourd’hui catastrophique.

La voirie a été redessinée, les vieux pavés carrés en béton remplacés par des Klinkers roses au niveau des trottoirs quelque peu élargis, la route asphaltée, des potelets posés… Un maximum d’espaces de parking a été conservé, à la demande insistante d’une majorité des riverains, rassurés d’emblée par les autorités communales lors de la réunion d’information le 4 mai 2017. Le mérite de la commune aura été de défendre le nouvel arbre et son banc, susceptible d’attirer des jeunes bruyants et indisciplinés comme l’auront fait remarquer quelques-uns. Le rose jure avec les pierres, les briques et le crépi des façades. La route bien distincte est aujourd’hui comme une barrière qui divise l’espace en deux parties.

Un constat s’impose :

  • le projet a été fait dans la précipitation et très mal pensé ;
  • la convivialité et la réappropriation des espaces publics pour des usages plus nobles que le stationnement des voitures ont été occultés ;
  • la nécessaire transition vers des modes de déplacement plus durables a été oubliée ;
  • le bureau d’études n’a apporté aucune plus-value au projet ;
  • le respect et la valorisation du bâti et de l’histoire des lieux ont été négligés ;
  • la perspective visuelle n’a en rien été améliorée.

Résultat : un projet bâclé et une Place du Marché mal rénovée. La Commune n’avait pas droit à l’erreur ; elle s’est complètement loupée.

Pas de bon augure pour une série d’autres espaces publics totalement dégradés dans la commune de Trooz, dont la Place Emile Vandervelde, au cœur du village de Fraipont, qui doit aussi être rénovée. Rendre la cohérence et l’harmonie à la cette place centrale : voilà ce qui doit guider le projet.

Dans cette perspective, une série de lignes de conduite méritent – à nouveau – d’être rappelées :

  • mandater un bureau d’études spécialisé dans la conception et le réaménagement des espaces publics afin de définir les fonctions à restaurer et les moyens à déployer et encadrer le processus participatif ;
  • inviter les citoyens (et pas seulement les riverains directs) à participer à l’élaboration du projet de rénovation ;
  • tenir compte de l’histoire de la Place ;
  • réhabiliter, dans la mesure du possible, le patrimoine monumental existant ou disparu ;
  • choisir des matériaux dont la nature et le ton s’accordent avec l’environnement bâti et proscrire les matériaux inadaptés ;
  • s’assurer que les canalisations d’égout sont en bon état et les rénover / remplacer si nécessaire ;
  • rouvrir les perspectives visuelles ;
  • rétablir un contact avec la Vesdre ;
  • penser à la sécurité des usagers et des enfants qui se rendent à l’école libre ou à l’école communale ;
  • assurer un éclairage adapté et économe ;
  • déplacer, si possible, le poteau d’éclairage du bord de Vesdre et enterrer les câbles ;
  • assurer la protection et la pérennité du patrimoine arboré ;
  • privilégier la convivialité ;
  • garantir la réappropriation des espaces pour des usages plus nobles que le stationnement des voitures ;
  • penser à la nécessaire transition vers des modes de déplacement durables et privilégier les modes de déplacement doux ;
  • veiller à une bonne accessibilité aux personnes à mobilité réduite ;
  • mettre en place une information appropriée, notamment par rapport aux sentiers balisés ;
  • installer des bancs ;
  • disposer un nombre adapté de poubelles aux endroits opportuns ;
  • envisager la mise à disposition d’un point d’eau potable ;
  • envisager la mise à disposition de commodités ;
  • aménager éventuellement un espace de rangement des conteneurs à déchets des riverains ;
  • proposer, comme pour la Place du Marché, une prime à la rénovation des façades ;
  • disposer un panneau d’information sur l’histoire de la Place et son patrimoine ;
  • fleurir la Place ;
  • encourager les riverains et habitants à réinvestir la Place et à y organiser des activités pour les divers publics.

Oui, ça ressemble à une litanie. Non, ce n’est pas une évidence pour tout le monde. VEGA propose un projet tenant compte de ces éléments - http://www.infotrooz.be/archives/2016/06/29/33972795.html

Un espace public est de qualité si les gens se l’approprient pour échanger, partager, jouer, communiquer. Sinon, qu’a-t-il vraiment de public ?

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.