Position de la Ville de Liège sur le nucléaire : vote ce lundi 26 février !

Ce lundi 26 février 2018, lors du Conseil communal liégeois, la Coopérative politique VEGA défendra un projet de délibération visant à engager la Ville de Liège dans le mouvement international des autorités locales qui demandent la fermeture immédiate des centrales de Tihange 2 et de Doel 3.

Nous vous invitons à assister à cette séance du Conseil, pour marquer, par votre présence, votre soutien à cette démarche.

À l’hôtel de Ville de Liège, entrée par la cour arrière.

Pour les personnes qui souhaiteraient suivre les débats sans pouvoir êtres présentes, le Conseil est également retransmis en ligne, sur le site web http://liege.be/

Vous trouverez ci-dessous le texte qui sera soumis au vote du Conseil communal ce lundi.

Projet de délibération soumis au Conseil communal de la Ville de Liège par François Schreuer, conseiller communal

Liège, 23 janvier 2018

Considérant la multiplication des pannes et autres « arrêts non programmés » observés au cours des dernières années sur le site de Tihange.

Considérant que le risque que représente la centrale pèse négativement sur l’attractivité de la région liégeoise, et notamment sur sa capacité à attirer de nouveaux habitants, des entreprises voire des visiteurs.

Considérant les mises en garde répétées venant notamment de techniciens électronucléaires sur les risques du prolongement de la vie des centrales ; techniciens pour lesquels la probabilité d’un accident nucléaire majeur en Europe est loin d’être négligeable.

Considérant le caractère incommensurable des dégâts humains et économiques que peut provoquer un accident nucléaire majeur, comme on peut par exemple l’observer à Fukushima.

Considérant les inquiétudes exprimées par différentes autorités publiques hollandaises, allemandes ou luxembourgeoises et l’importance, pour la Ville de Liège, d’être à l’écoute de la voix de ces partenaires de premier plan.

Considérant l’obstacle que la persistance du choix nucléaire fait peser sur le développement des filières de l’énergie renouvelable, compromettant la possibilité pour la Belgique et pour la Wallonie de se positionner sur ce créneau économique d’avenir.

Considérant la multiplication des informations alarmantes au sujet de la gestion de la filière nucléaire belge — et plus particulièrement au sujet des réacteurs de Tihange 2 et de Doel 3 ;

Considérant l’incapacité dans laquelle se trouvent les autorités publiques à organiser l’évacuation ou la protection de la population de la métropole liégeoise en cas d’incident grave à Tihange, comme cela a été largement démontré par une interpellation citoyenne présentée devant le Conseil communal du mois de novembre 2017 ;

Le Conseil communal de la Ville de Liège :

— Demande la fermeture immédiate des réacteurs nucléaires de Tihange 2 et de Doel 3 ;

— Demande de respect du calendrier prévu pour la sortie du nucléaire, à savoir 2025 ;

— Souhaite que la Ville joigne ses efforts, y compris sur le plan judiciaire, à ceux des nombreuses municipalités inscrites dans un large mouvement transfrontalier qui réclame la fermeture de la centrale nucléaire de Tihange.

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Position de la Ville de Liège sur le nucléaire : vote ce lundi 26 février !

Posté le 26 avril 2018, par Jean-Claude Van der Auwera

Bravo pour votre initiative !
Serait-il possible de recevoir le texte qui a finalement été voté ? Votre texte est très bien et peut être adapté pour d’autres communes mais j’ai appris qu’il a été amendé. Je n’ai pas trouvé la version finale.
merci d’avance !