Cannabis social clubs : où en sommes-nous ?

Interpellation au Collège communal, Conseil du 25 juin 2018.

Nous adresserons ce lundi l’interpellation suivante au Collège communal.

Monsieur le bourgmestre,

La prohibition du cannabis, en Belgique, est un échec politique et sanitaire patent.

Le produit, dont la nocivité n’est pas supérieure à celle de l’alcool ou du tabac, est abondamment distribué et régulièrement consommé, en toute illégalité. Des produits coupés ou frelatés circulent sans qu’il soit possible d’exercer le moindre contrôle, avec des effets qui peuvent être graves sur la santé de leurs usagers. De nombreuses personnes sont emprisonnées pour avoir cultivé ou vendu du cannabis, alors même que nos prisons sont débordées. Ces personnes y entament parfois des parcours délinquants beaucoup plus graves. D’importantes ressources policières sont gaspillées dans la répression du cannabis, qui pourraient être employées de façon beaucoup plus utile ailleurs. Même l’usage thérapeutique du cannabis reste interdit, dans un sommet d’absurdité que rien ne peut justifier. Cette situation est préjudiciable aux malades. De manière générale, la politique de prohibition constitue aussi une agression quotidienne contre la jeunesse, qui est principalement victime de la répression.

Dans le même temps, l’usage du cannabis — y compris récréatif — est en train d’être progressivement libéralisé dans de nombreux pays du monde.

Il est temps de faire évoluer la situation en Belgique également, en partant du niveau local si le niveau fédéral reste inactif.

Pouvez-vous m’indiquer où en est le dossier d’un éventuel « Cannabis social club » à Liège ?

Quels sont les obstacles qui se dressent devant un tel projet ?

Comment se fait-il que ce dossier reste bloqué alors que, sur d’autres enjeux relatifs aux psychotropes, la situation évolue peu à peu ?

Je vous remercie pour vos réponses,

François Schreuer
Conseiller communal de la Ville de Liège

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.