Organiser des consultations populaires sur les questions importantes

VEGA prône une extension de la participation des citoyens à l’action politique et aux processus de décision. L’échelle locale, souvent plus compréhensible et qui influence assez directement notre quotidien, se prête particulièrement bien à cette volonté.

Il ne s’agit pas seulement de mieux informer (voir notamment notre proposition relative à la télévision locale RTC) mais également de donner aux habitants de la Ville l’occasion de se prononcer directement sur certaines questions.

C’est pourquoi VEGA propose que soit organisée au moins une fois par an une consultation populaire, avec plusieurs sujets au menu.

Des matières comme les grands choix de mobilité (tram, téléphérique, voiries,...), d’urbanisme (esplanade des Guillemins, réaffectation de chancres...) ou encore culturels, qui mobilisent des fonds publics importants et ont un impact fort sur la ville, se prêtent particulièrement à un tel exercice.

Cependant, il ne nous semble pas judicieux à priori de vouloir limiter les matières qui pourraient être traitées via de telles consultations.

La philosophie de VEGA est : « Avec nous, on votera souvent » ! Nous voulons en effet évoluer vers une démocratie plus directe.

relu par AM
modif de forme par Max

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Les commentaires postés par les internautes

Révocabilité des mandataires

Posté le 4 septembre 2012, par Jérémie

Bonjour,

Plusieurs éléments du programme de VEGA en termes de démocratie sont vraiment intéressants. Je m’attendais cependant à trouver une fiche concernant le contrôle des mandatés (élus dans notre cas).
On s’attaque au cumul des mandants, ce qui est déjà vraiment pas mal. Pourrait-on rajouter la révocabilité des mandatés (plusieurs techniques évidemment, par ex. un minimum de 10.000 signatures pour faire un referendum etc. etc., à discuter selon votre méthodologie) tout comme l’interdiction pour toute personne reconnue coupable de corruption (et beaucoup d’autres délits familiers aux "élus") de travailler dans le public.

Organiser des consultations populaires sur les questions importantes

Posté le 4 octobre 2012, par Serge Scory

Les consultations, elles seront décisionnelles ou consultatives ?