« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Fiche programmatique
Dernière mise à jour : 25 septembre 2012

Développer les solidarités Nord-Sud, sensibiliser et éduquer ici pour mieux agir là-bas

Tags : #Démocratie

Une grande partie des problèmes du Sud s’explique par des rapports inégalitaires avec le Nord. L’éducation au développement attire l’attention sur les relations Nord/Sud. Elle améliore la compréhension du sujet et incite à acquérir un esprit critique.

Elle veut encourager à agir en faveur d’un monde plus juste et solidaire : droits de l’homme, responsabilité sociale, commerce équitable, travail décent, égalité hommes-femmes, sentiment d’appartenance à un monde interdépendant en mutation, perception des disparités entre les conditions de vie, lien entre migration et développement,…

Liège reconnaît le rôle important de la sensibilisation et de l’éducation au développement auprès des citoyens pour répondre à ces préoccupations, s’ouvrir au monde et réaliser ces engagements.
C’est en effet par le changement des mentalités, au Nord, que Liège peut contribuer efficacement à améliorer durablement les conditions de vie des populations du Sud.

Une politique structurelle de Solidarité Nord-Sud s’impose ! Elle doit être menée en dialogue avec les associations et les citoyens actifs dans ce domaine.

Dès 2013, Liège dispose d’outils pour une politique communale volontariste de coopération Nord-Sud participative, cohérente et efficace :

  • Présentation d’une note de politique générale pour la mandature dans laquelle la solidarité internationale est prise en compte au sein des différentes compétences communales. Faire de la solidarité internationale une matière obligatoire en deux axes : Liège acteur à part entière de la coopération au développement et sensibilisation large au sein de la commune.
  • Création d’un échevinat des relations Nord-Sud qui impulse, coordonne et rend compte |1|.
  • Mise en place d’un conseil consultatif de la solidarité Nord/Sud qui stimule et donne des avis sur la politique communale, la suit et l’évalue. Son fonctionnement fait l’objet d’un financement inscrit au budget de la ville.
  • Création d’une cellule « solidarité Nord/Sud » au sein de l’administration communale qui met en œuvre les programmes et projets de coopération de la commune en collaboration avec l’échevin des relations Nord/Sud, le conseil consultatif et les administrations des autres échevinats.
  • Création d’un poste de conseiller en coopération au développement.
  • Présentation chaque année d’un plan d’action opérationnel et vote d’un crédit spécifique : inscription au budget de minimum 0,1 % et tendre vers les 0,7 % du budget ordinaire à l‘horizon 2017. Le quart de ce budget est destiné à la sensibilisation des liégeoises et des liégeois.

|1| Voir notre proposition de réorganiser les compétences échevinales

Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Il n'y a pas d'événement programmé pour le moment.

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site