« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Fiche programmatique
Dernière mise à jour : 28 septembre 2012

Permettre les « Cannabis social clubs »

Tags : #Santé #Sécurité

La Coopérative politique VEGA a pris acte de l’entrée en vigueur, ce premier mai, de la loi promulguée aux Pays-Bas interdisant la vente du cannabis et de ses dérivés aux résidents étrangers dans les Coffee shops du pays et des déclarations stigmatisantes de la ministre de l’intérieur, Mme Milquet, contre les « touristes de la drogue ». Cette nouvelle donne va inévitablement amener bon nombre de consommateurs belges à se tourner vers des filières illégales.

L’approche prohibitionniste défendue par le gouvernement belge mène au développement de mafias, au dévoiement de considérables moyens policiers, à la criminalisation de personnes qui veulent juste fumer un joint comme d’autres sirotent un cognac ainsi qu’à l’augmentation des risques sanitaires pour les consommateurs.

Nous plaidons, au contraire, pour une politique pragmatique associant prévention et information (la consommation de cannabis, tout comme celle d’alcool ou d’autres stupéfiants, présente des risques pour la santé, dont les usagers doivent être informés), réduction des risques, assèchement des filières illégales et liberté des individus de choisir ce qui est bon pour eux.

Dans cette optique, la Coopérative VEGA souhaite que la création à Liège d’un ou plusieurs « Cannabis social clubs » soit permise sur le modèle développé par l’association anversoise « Trekt uw plant ». Cette initiative consiste en la mise en place de plantations collectives de cannabis destinées à la consommation personnelle des planteurs. Cette production ne peut être commercialisée.

Après quelques atermoiements, les autorités communales anversoises apportent aujourd’hui leur soutien à cette initiative. Nous proposons aux autorités liégeoises d’adopter la même attitude.

Les commentaires des internautes

21 messages

Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 3 décembre 2014 par DuBonSensSVP

http://www.rtbf.be/info/regions/detail_sous-la-crainte-de-la-prison-hara-kiri-au-cannabis-social-club-de-namur?id=8230457

Pourquoi encourager les bonnes initiatives ?

NONNNNNNN, c’est mieux de mettre des gens honnêtes en prison et laisser les criminels se remplir les poches, ça va sans dire !?


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 3 décembre 2014 par DuBonSensSVP

Je trouve l’idée de permettre les social clubs formidable mais à priori, ceux-ci n’étant que le rassemblement de personnes ayant DEJA MAINTEMENT chacune le droit de posséder une plante, pourquoi faudrait-il encore permettre quelque chose et quoi ???

Il apparait que cette formule est déjà parfaitement légale donc les autorités ne doivent-elles pas déjà l’accepter implicitement ?


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 7 décembre 2014 par Gègène

Et non, une plante par personne, ce n’est pas légal du tout, juste une tolérance momentanée...
Quand aux Canna social clubs, attention, cela à l’air bien, mais oblige les consommateurs à se déclarer.
Et une fois en place, de qui s’occupera la police, de la maffia ? Que nenni, elle aura plus facile à traquer les petits auto-producteurs. Eux seront toujours tricards, alors qu’ils auront ouvert la voie...
L’auto-production réglementée serait en fait la seule solution correcte.
Mais autant rêver...


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 3 décembre 2014 par DuBonSensSVP

Peut-être faudrait-il aussi cesser de considérer le cannabis comme une drogue, il n’y a pas accoutumance ni risque "d’overdose", contrairement au tabac et à l’alcool qui sont pourtant en vente libre, pour lesquels vous ne demandez pas d’interdiction et que vous consommez d’ailleurs peut-être à des degrés divers, ne buvez-vous ni vin, ni bière, ni alcool et n’avez-vous par exemple jamais été ne fusse qu’une fois un peu saoul ?

La majorité des gens que vous connaissez et qui consomment de l’alcool sont-ils pour autant des alcoolique ? Et bien un fumeur de cannabis n’est pas un toxicomane non plus, il est même d’ailleurs non dépendant à son cannabis contrairement à ceux que vous connaissez et qui eux, sont toxicomanes au tabac et pour certain peut-être, à l’alcool alors cessez cet amalgame !!!

Autoriser le cannabis et les coffee shops ne va pas conduire systématiquement tout le monde à s’y ruer pour se mettre la tête au carré, regardez notamment aux Pays-Bas, un coffee shop n’est pas un repère de bandits !

Le combat contre les organisations criminelles est un combat sans fin, quand une disparait, 10 autres vont à son enterrement et sont là pour reprendre sa place alors pourquoi ne pas laisser à chacun sa liberté de choix en légalisant, ce qui couperait "l’herbe" sous leurs pieds ?

Criminaliser le cannabis ne protège certainement pas les jeunes, cela les oblige à se tourner vers ces organisations criminelles et ne soyez pas naïf, ce n’est pas parce que ce sera interdit qu’ils s’en priveront, les chiffres de consommation actuels alors que c’est considéré illégal le démontrent déjà suffisamment !

Je vous recommande vivement les émissions du très sérieux National Géographique qui parlent du sujet que manifestement vous ne connaissez que par ce que vous voulez bien, pour votre information de nombreuses personnes qui ne fument même pas la cigarettes, SE SOIGNENT avec le cannabis cependant pour vous, ce n’est qu’un moyen de se mettre dans des états seconds !

INSTRUISEZ-VOUS BON DIEU AU LIEU DE DIRE N’IMPORTE QUOI !

Je ne dis certainement pas qu’il ne faut pas encadrer ou laisser faire n’importe quoi, mais cessons cette tergiversation rétrograde qui n’a plus rien à voir avec la vie moderne, un peu de bon sens de grâce !


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 14 mars 2014 par Ludo

Bonsoir,

Comment voulez-vous faire comprendre aux enfants, adolescents et adultes que prendre de la drogue est mal alors que on fait tout pour ne plus l’interdire.

Vega un parti qui n’est pas pour moi !


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 31 mars 2014 par Alilou

Et comment faites-vous comprendre aux enfants que boire de l’alcool n’est pas pour eux, et qu’être alcoolique est "mal" car détruit votre vie, que le tabac tue, que la malbouffe aussi... par l’éducation et l’information ! C’est évident...


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 7 avril 2014 par Jean-Michel SINTE

Parce que sans ce genre d’intiative les jeunes ne consomment pas de drogues ? Allez, allez....Le W-E un bon tiers se pète la tête avec des drogues chimiques bien plus dangereuses. Les cannabis social clubs veulent financer la prévention (il n’en existe aucune dans les écoles) et consommer dans la sphère strictement privée. Donc en quoi votre enfant serait-il concerné ? A moins que vous soyez incapable de l’éduquer. C’est le mot drogue qui vous bloque. Si le chocolat était illégal et classé comme drogue, votre réaction serait la même. Alors renseignez vous et voyez autour de vous que des gens consomment le cannabis depuis 40 ans ; des médecins, des avocats, des ouvriers, des polticiens, des artistes ..et ils ne sont pas des épaves. Le libre arbitre vous connaissez ? Non, vous préférez vivre dans les ’certitudes’ qu’on a établit pour vous sans remettre les choses en question.


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 17 mai 2014 par jlmanouvrier

Bien envoyé. En espèrent que sa en fasse réflèchire queque un


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 2 janvier 2014 par Mana

Personnellement, je n’aime pas trop le concept de cannabis social club mais lui préfère celui de coffeeshop. Ne pas faire de bénéfice sur la vente, c’est ruiner le travail respectable du petit cultivateur et s’accorder implicitement sur l’illégalité mensongère du produit par les gouvernements qui pratiquent l’intolérance, l’indifférence et le jeu de la cruauté à l’égard des patients. Et d’ailleurs, où sont-ils ces cannabis social clubs ? Au point cannabis ils n’ont même pas de menu !


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 2 octobre 2012 par Mana

Mais oui, tout les problèmes découlent de la prohibition. Problèmes de santé publique pour les produits coupés, problèmes de violence et d’insécurité pour la domination du marché, problèmes de replis identitaires face à l’interdiction, problèmes d’alcool et de médications face à la pénurie, à l’absence de choix, de qualité et d’information dans la grande diversité des produits cannabiques. Comme si, voulant déguster un grand cru, vous seriez définitivement voué à une immonde piquette du p’tit gars qui vous attendrait en bas de l’escalier ou au coin de la rue, et qui couperait sa vinasse avec de l’eau, de l’amiande ou du vinaigre ? Qui sait ?
Merci aux gouvernements pour tant d’hypocrisie et toutes ces vies brisées à cause de la prohibition.


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 25 septembre 2012

L’idée part d’un bon fond. Toutefois, tant que les dirigeants de notre société ne voudront pas reconnaître que l’alcool est un stupéfiant à part entière, on sera toujours dans une situation où les consommateurs de cannabis seront montrés du doigt.
Le modèle français d’intolérance sur ce sujet fait peur et devrait faire réfléchir. On peut parler de rage dans leur cas.
Le combat à mener sur ce thème devrait porter sur une pure et simple libéralisation, dépénalisation, ainsi le libre échange, transport, production, consommation dans le respect des cultures millénaires qui ont promu son usage.
Je vous soutiendrai.


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 13 septembre 2012 par Lahure dominique

Oui ras le bol de ce procurer notre "petit" bonheur de fin de journée !et mare de ce faire choper comme ils viens de m’arriver, une déssante de police pour 15 plantes,ce qui a voulus dire ..8 flics plus 2 de la police experte !!!et je ne vous dit pas le déplacement de la cocieter civil,cella a du couter cher a la ville et a l’état cette petite "rafle" Non stop quoi ! faut trouver une parade a ce systeme de foutage de tronche et de plus me voila avec un cassier judiciaire pour une herbe sans risque aucun pour nous adultes,je souheterais être mis au courant de la reunion qui débateras du sujet merci VEGA et que vive vega...


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 12 septembre 2012 par manolito42

je cultive deja depuis plusieurs annees mais si je pouvais le faire d’une maniere plus legale cela serait bien
donc je suis a 100% pour ce projet


Permettre les « Cannabis social clubs »
posté le 12 septembre 2012 par manolito42

je suis consommateur de cannabis depuis 27 ans au départ c’était pour essayer avec qlq potes, ensuite ce fut pour la défonce , ensuite pour la détente et maintenant c’est médical et pour la détente.Je préfère fumer un bon joint avec des amis que de boire une bière ou un autre alcool.C’est bien plus convivial.En plus en 27 ans de coffie shop ,je n’y ai vu que 3 bagarres :2 pour des personne qui ont essaye de voler et une pour un mec qui voulait cogner sa compagne.Quel café,bar ou taverne peut se vanter de la même chose ???Donc je suis a 100% pour les cannabis social clubs


Une prohibition inefficace et qui coûte cher à la société
posté le 27 août 2012 par Catherine Godart

Permettez-moi de relayer ici une carte blanche de Jean-Marie Dermagne (licencié en droit de l’Université catholique de Louvain, directeur du service d’information et de recherches sur le droit de l’enseignement de l’Université catholique de Louvain & avocat au barreau de Dinant), parue dans La Libre le 2 août dernier : http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/753136/l-heure-de-la-depenalisation-a-sonne.html


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 19 août 2012 par Mathieu R.

Votre proposition n’est pas très détaillée et je ne sais pas exactement comment fonctionne le « Trekt uw plant » anversois. Mais une question d’équité me taraude : à défaut de commercialisation, prévoyez vous que l’état prélève des accises sur ce cannabis ?

En France, le tabac est estimé coûter chaque année 65 milliards d’euros à la société. Les accises prélevées sur la vente de cigarettes et les retraites non-versées aux fumeurs mourant précocement ne couvrent que 18 milliards. La société subventionne donc la consommation de tabac à hauteur de plus de 47 milliards d’euros. Concrètement chaque non-fumeur consacre autour de 980€ par ans à payer les "externalisations de coûts" que les fumeurs laissent derrière eux. Le paquet de cigarette devra monter jusqu’à 22€ avant que les fumeurs ne couvrent l’intégralité des dégâts engendrés par leur vice.

J’utilise ici les chiffres français (plus facilement disponibles) et ne peux garantir la précision de mes calculs au % près, mais l’ordre de grandeur est selon toute évidence le même en Belgique.

Il existe un débat passionné sur la nocivité comparée de la cigarette et du cannabis, mais aucune personne raisonnable ne pousse le militantisme jusqu’à prétendre que la nocivité du cannabis est nulle. J’aimerais savoir quelles mesures vous proposez pour que les cannabinomanes (il paraît que ça s’appelle comme ça) ne laissent pas derrière eux le même genre d’impayés que les accros du tabac.


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 27 août 2012 par Catherine Godart

Il est d’autres modes de consommation du cannabis que le tabac : gâteaux ou vaporisateurs, avec un impact sur la santé bien moins négatif.


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 3 septembre 2012 par Mathieu R.

On peut aussi chiquer ou priser le tabac, et ces formes d’absorption ne se sont pas révélées sans nocivité (cancer de la langue notamment). Et il sera bien difficile - parfaitement impossible en fait - de vérifier ce que les consommateurs font de leur cannabis.


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 10 septembre 2012 par Phil Lemoine

le vaporisateur de type "aromed" par exemple est un instrument de phytothérapie... Il est donc absolument sans danger pour la santé... à ce point que lorsque j’avais le cancer, j’ai pu vaporiser le cannabis (pour prévenir la nausée due à la chimio) à l’hôpital de la Citadelle, même salle 37, en pneumologie pourtant ! Manger le cannabis est également sans risque aucun.


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 14 septembre 2012 par Jona

Que vous le vouliez ou non, que la loi l’autorise ou non, il y a un grand nombre de "cannabinomanes" en Belgique.

A partir de là, les forcer à se fournir au marché noir, parmi lequel circule d’autres drogues bien plus dangereuses est pour moi une très mauvaise idée.
Il y a plus de risques de voir des personnes tester d’autres drogues plus nocives, et donc un plus grand danger pour leur santé.

Le coût pour la sécurité sociale serait donc plus élevé.


Autoriser les « Cannabis social clubs »
posté le 15 octobre 2012 par Anonymous

Surtout quand on sais que le tabac et l’essence sont les principales ressources , en argent, pour notre pays.....

Fastyoche de lacher des chiffres ainsi.

Ce sont les fumeurs qui paient vos routes, eclairage publics, ....

>.> non mais


Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Barbecue de fin d’année

le dimanche 25 juin 2017 de 17h à 23h

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site