« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Nicolas Leclercq

Sainte-Walburge, 33e sur la liste

Comme bon nombre de personnes, je suis inquiet, parfois même révolté, face à l’accroissement des inégalités à toutes les échelles et à la détérioration de notre environnement (et donc à la mise en péril de notre propre capacité de survie et de celles des générations qui nous succéderont). J’attribue l’origine de ces dangers à la confiscation du pouvoir démocratique par une oligarchie anonyme mue uniquement par la préservation et l’augmentation de ses acquis. Cette confiscation s’opère progressivement, depuis bien longtemps, aidée par l’apathie ou la complicité des autorités politiques, qui, dès lors, ne nous représentent pas.

43 ans, célibataire, professeur de géographie et de sciences sociales dans un grand Collège urbain (où je suis représentant des travailleurs au sein du Conseil d’Entreprise), je suis originaire de la Basse-Meuse et je vis à Liège depuis 1991. J’ai successivement habité en Pierreuse, dans l’hyper-centre, puis 9 années dans les Vennes. Je vis désormais au pied du quartier de Sainte-Walburge. En adhérant à Vega et en me présentant sur sa liste, je prône l’émergence d’une ville dont les habitants se rencontrent, coopèrent et se réapproprient une part du pouvoir perdu. Vega défend l’idée d’une société véritablement démocratique et autonome. Si une telle société doit voir le jour, cela débutera par le niveau local, au sein de nos quartiers, de notre ville.

En créant sa coopérative politique, Vega vise la participation des habitants à la prise des décisions qui les concernent. Vega mixe souci environnemental et positionnement radicalement à gauche, via une approche réaliste et non dogmatique. Voilà pourquoi j’adhère pleinement à son programme.

Contacter Nicolas Leclercq

Facebook : Ma page Facebook

Envoyer un message

Les thèmes du programme portés par Nicolas Leclercq

#LISTE