« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Daphné Schmets

Centre-ville, 24e sur la liste

Daphné Schmets, 26 ans, je me présente à la 24e place sur la liste de VEGA en tant que membre du PSL. Fille d’ouvrier d’Arcelor Mittal et jeune enseignante dans le spécialisé en arts plastiques, mes expériences familiales et professionnelles m’ont ouvert les yeux sur la nécessité d’un véritable projet politique de gauche.

Constatant que le PS et Ecolo ne constituent plus une alternative au système néolibéral actuel, j’en suis venue à la conclusion qu’il était impératif de constituer une organisation réellement de gauche qui puisse véritablement défendre les intérêts de la majorité, à savoir, les travailleurs (avec ou sans emploi, belges ou immigrés, jeunes ou âgés, hommes ou femmes).

Pour contrer la logique des partis traditionnels qui vise à faire payer aux travailleurs une crise qui n’est pas la leur par le biais de l’austérité, l’organisation et la lutte des travailleurs devient de plus en plus pressante. L’exemple d’Arcelor Mittal est criant dans la région liégeoise : en sacrifiant des milliers de travailleurs sur l’autel du profit pour sortir de la crise qu’ils ont eux-même créés, les chiens de garde du capitalisme nous montrent une fois de plus la nature profonde de ce système ainsi que les contradictions qui le minent.

Une véritable société écologique et solidaire où n’existera plus l’exploitation de l’homme par l’homme ne pourra être effective dans un monde capitaliste. Les catastrophes écologiques, le racisme, le sexisme, la pauvreté... ne sont en fait que différents aspects d’un même problème : un système où les entreprises pour survivre doivent se plier à la politique capitaliste, rapporter de l’argent, et encore de l’argent, augmenter les profits, surproduire encore et encore, gaspiller nos ressources humaines et naturelles...
C’est pour tout cela que j’ai rejoint le PSL il y a un an, et que nous avons décidé ensemble, à Liège que deux de nos membres allaient rejoindre la liste de VEGA pour les élections communale.

Dans la perspective de la construction d’une alternative à ce système la collaboration avec VEGA pourrait être une première étape à la création d’un mouvement large. En effet, un grand parti de gauche tel que nous avons pu le voir en France avec le Front de gauche, en Grèce avec Syriza serait un outil indispensable pour organiser la lutte des travailleurs. C’est pour ces différentes raisons qu’en tant que membre du PSL, je me présente avec enthousiasme aux élections avec VEGA.

Contacter Daphné Schmets

Facebook : Ma page Facebook

Envoyer un message

Les thèmes du programme portés par Daphné Schmets

#LISTE