« Verts & à gauche », pour faire bouger les lignes de la politique communale.

Motion sur le droit au chômage

Le conseiller communal de VEGA, François Schreuer, a co-déposé, avec Raoul Hedebouw (PTB+) et Guy Krettels (Ecolo), une proposition de motion sur l’exclusion du chômage qui sera à l’ordre du jour du Conseil communal de ce lundi 31 mars 2014.

Motion soumise au vote du conseil communal de Liège et relative à la réforme des allocations d’insertion et ses conséquences pour Liège

Considérant que l’exclusion de 50.000 personnes ayant droit aux allocations d’insertion de l’assurance chômage va diminuer le niveau de vie d’autant de familles à travers le pays,

Considérant que sur notre territoire communal, 2409 personnes seraient directement visées par cette exclusion,

Considérant que les personnes touchées seront en majorité des personnes déjà discriminées sur le marché de l’emploi : les femmes (et encore plus celles qui sont seules et ont des enfants à leur charge), les étrangers, les personnes atteintes d’un handicap partiel, etc, soit celles qui ont aussi les plus grandes difficultés à trouver un emploi décent.

Considérant que le nombre de personnes sous le seuil de pauvreté dans notre commune est en augmentation et qu’il n’est pas admissible de continuer dans ce sens,

Considérant que cela fera 2409 personnes en plus qui auront des difficultés importantes pour (sur)vivre, suite à cette réforme des allocations d’insertion

Considérant que l’exclusion de 2409 personnes du chômage va affaiblir fortement la cohésion sociale sur notre commune,

Considérant que le transfert du chômage vers le CPAS est un recul social d’abord pour les personnes concernées et ensuite parce que le CPAS n’est pas financé par la sécurité sociale,

Considérant que des milliers de cohabitant(e)s dont le partenaire travaille ne toucheront aucun revenu s’ils sont exclus du chômage,

Considérant que nous n’avons aucune garantie écrite et ferme concernant les compensations financières qui seraient apportées par le fédéral pour suppléer aux coûts supplémentaires prévus pour le CPAS,

Considérant que le budget de notre CPAS connaît déjà des difficultés importantes et qu’il n’a pas été augmenté au budget 2014,

Considérant que notre commune est déjà frappée de plein fouet par la crise et que nous n’avons pas besoin d’une nouvelle catastrophe sociale,

Le conseil communal de la Ville de Liège,

  • regrette la mise en application de cette réforme,
  • interpelle le gouvernement fédéral et lui demande de revenir sur cette réforme : en particulier, de revenir sur l’exclusion des allocataires d’attente au bout de 36 mois et de revenir sur la dégressivité accrue des allocations pour les chômeurs de plein droit.
  • soutient les différentes actions syndicales, associatives et citoyennes contre cette réforme de chasse aux chômeurs. Les mandataires communaux y manifesteront activement leur soutien.

Mise à jour, 31 mars.

En réponse au dépôt de notre motion, le PS a déposé son propre texte, sur le même sujet. Celle-ci demande au prochain gouvernement (dont on n’est pas sûr — ce n’est pas un détail — qu’il sera mis en place avant le 1er janvier, date des premières exclusions) des « aménagements substantiels » du dispositif.

En réunion des chefs de groupe, nous avons proposé au chef du groupe du PS, Jean-Claude Marcourt, de fusionner les motions sur base de trois conditions :

  • La motion doit demander clairement le retrait des mesures d’exclusion et de dégressivité.
  • La motion doit reconnaître l’importance du nombre de personnes concernées (plusieurs milliers sur la seule Ville de Liège, sans compter les personnes touchées indirectement).
  • La motion doit reconnaître l’impact social important pour les personnes concernées - là où la motion du PS soutient que « l’impact financier pour ces personnes sera limité, le RIS étant proche des montants perçus avant la réforme », oubliant (?) que tous les allocataires d’attente exclus ne pourront pas bénéficier du RIS.

Le PS a rejeté cette proposition. Les deux motions seront donc renvoyées en commission. Et reviendront, on l’espère, en séance publique au Conseil communal du mois d’avril.

Les commentaires des internautes

2 messages

Motion sur le droit au chômage
posté le 31 mars 2014 par Gui Englebert

Bonjour,

Cette motion sent vraiment trop le politiquement correct.
Cette motion devrait devenir selon moi
Le conseil communal de la ville de Liège
- rejette cette réforme
- interpelle le gouvernement fédéral et revendique l’abrogation de l’article 63§2 voté par tous les partis au pouvoir
- soutient les différentes associations, actions syndicales et citoyennes contre cette réforme de chasse aux chômeurs

Gui Englebert

communiste et objecteur de croissance


Motion sur le droit au chômage
posté le 31 mars 2014 par De Vrede

Si nous étions en période de plein emploi,et que certains chômeurs refuse du travail,ou n’en cherchent pas,on comprendrait aisément qu’ils soient exclus du bénéfice des allocations......Mais,prendre de telles mesures en période de crise,où les postes à pourvoir sont rares, c’est se foutre du monde.....et ,vouloir faire des économie au Fédéral,en déplaçant le problème vers les CPAS,ce n’est pas très intelligent.......et de 1,le Fédéral sera finalement obligé de refinancer les CPAS,les communes ne pouvant le faire,seules....2 ce même fédéral va provoquer une catastrophe sociale vis à vis de ceux qui n’auront pas droit au allocations,car cohabitants ;mais ,qui,pour la plus part,ont déjà du mal à nouer les deux bouts......

En somme ;un très mauvais calcul....

Et ,je n’oublierais jamais le commentaire de Roger Mené (Président en fonction,à ce moment à,des UCM Liège .....(Classes Moyennes) ) :"ce n’est pas en apauvrissant la population que on relancera l’économie"


Réagir, commenter, compléter, critiquer,...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

#AGENDA

Barbecue de fin d’année

le dimanche 25 juin 2017 de 17h à 23h

#ACTUALITE


#ABONNEMENT

Lettre d'info


#RECHERCHE

Chercher dans le site